Histoire de Gaëtan et du temps

Né au bon vieux temps
et élevé comme au temps jadis,
Gaëtan aimait prendre son temps.

Pour disposer de temps libres,
dont des temps de loisirs,
il avait aménagé son temps
comme journaliste à temps partiel.

La prévision du temps
fut durant longtemps
objet de ce mi-temps.

beau temps
mauvais temps
gros temps
temps gris
temps bas
temps instable
temps humide
temps menaçant
temps ensoleillé
temps pluvieux
temps nuageux
temps de chien
temps à ne pas mettre un chien dehors
temps de cochon

Il était gardien du temps.

Lors de son temps d’antenne,
le temps lui était compté
et le temps donné
l’obligeait d’être toujours dans les temps

Cependant, au bout d’un temps,
avec le temps,
aux temps simples,
Gaëtan finit de temps à autre
par préférer les temps composés.

Mais contrairement au temps passé,
l’emploi judicieux des temps
n’est plus guère dans l’air du temps
car on se doit d’agir en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire

En ces temps modernes,
vivre des temps forts,
gagner du temps
à longueur de temps
et au fil du temps
est désormais le signe des temps.

Fi la concordance des temps.
Fi les temps morts.
Interdiction de tuer le temps,
ou de perdre son temps.
Point de passe-temps.
Par les temps qui courent,
il ne faut surtout pas laisser passer le temps,
ni laisser du temps au temps.

Tout doit être fait en temps utile,
en temps et en heure,
si possible en même temps
et en un rien de temps,
idéalement en deux temps trois mouvements,
dans le respect de la marche du temps.

N’étant plus de son temps,
Gaëtan dut marquer un temps d’arrêt.

Cet homme avait fait son temps
car de nos jours le temps presse,
tout est question de temps.

Pourtant, la vie n’a qu’un temps.
Comme de tout temps,
dans peu de temps,
chacun subira les outrages du temps
pour se perdre dans la nuit des temps.